6.9 C
Paris
dimanche, février 5, 2023

Vin de Bourgogne et vin de Bordeaux : Quelles différences ?

Ce ne serait pas exagéré de dire que la Bourgogne et Bordeaux sont les plus réputés des territoires viticoles français. Les deux produisent des bouteilles enivrantes (au sens propre comme au figuré) qui font du bien aux papilles et donnent du plaisir aux sens. Comme vous le savez, tout ce qui tourne autour des sens en général et du gout en particulier ne se dispute pas. Raison pour laquelle ceux qui ne jurent pas que par les Châteaux Lafite Rothschild et les Château Margaux ont leurs raisons d’adorer les vins de Bordeaux, et les inconditionnels des Romanée-Conti et du Chardonnay, ont les leurs d’aimer les vins de Bourgogne. Relevons les différences marquantes entre ces deux types de vins.

La texture et le goût

On reconnait un vin bordeaux par sa texture très colorée, composée d’une matière tannique concentrée, avec à la clé, des arômes beaucoup plus pointus et des élevages marqués en barrique. Vous obtenez donc des vins expressifs, concentrés, tanniques, avec un grand potentiel de garde. Ce qui peut d’un côté justifier leur couleur rouge bordeaux ou, rubis.

Le vin rouge Bordeaux est caractérisé par son goût influencé par des arômes de baies noires, de vanille, de réglisse et de café. Ceux qui contiennent plus de Merlot que de Cabernet Sauvignon ont tendance à être plus riches et plus souples.

Les vins blancs de Bordeaux de leur côté, sont caractérisés par des notes de citron, d’agrumes (pamplemousse, orange, citron vert) et des notes plus douces et riches comme le miel et la vanille.

De l’autre côté, un vin de Bourgogne se caractérise par sa robe peu colorée limite transparente avec une fine matière tannique. Vous avez un goût élégamment ou subtilement pointu avec une saveur aromatique mesurée et des notes florales à l’arrière-goût. Vous remarquerez également un mélange de notes terreuses avec un peu d’épices et de fruits rouges, en ce qui concerne le Pinot Noir. Quant au Chardonnay blanc, vous ne serez pas indifférent à sa saveur pomme et citron avec une acidité relativement vive.

Les différences de cépages

La différence entre ces deux vins se trouve également au niveau du cépage. En effet les vins de Bordeaux sont des vins avec des assemblages multi cépages, ce qui fait la richesse et la complexité de ces vins. Par exemple un bordeaux rouge est réalisé à partir d’une association des cépages Cabernet Sauvignon et Merlot. Toujours pour le vin rouge, on utilise d’autres assemblages de cépages, comme par exemple le Petit Verdot et le Malbec (dans une plus moindre mesure).

Les vins blancs Bordeaux sont faits à partir de l’assemblage du Sémillon et du Sauvignon blanc.

En ce qui concerne les vins Bourgogne, ils sont mono cépage. C’est à dire qu’ils ne sont fabriqués qu’à partir d’un seul cépage. Le vin rouge est tiré du Pinot noir et le vin blanc est tiré du Chardonnay. C’est ce qui explique leur finesse et leur goût subtil.

La forme de la bouteille

Un autre point qui marque la différence entre ces deux vins est la forme de la bouteille. Cette différence saute bien aux yeux. En effet, les bouteilles de Bordeaux ont une apparence coudée alors que celles de Bourgogne épousent une forme beaucoup plus aérodynamique. Cette différence peut être expliquée par des facteurs historiques et aussi par le manque de standardisation de l’époque

Différences de climats

Les vignobles des différents domaines propres à chacune de ces régions ne sont pas soumis aux mêmes conditions climatiques. Les domaines bordelais jouissent d’un climat océanique modéré avec sa proximité avec l’océan Atlantique et le courant chaud du Gulf Stream. C’est donc une région où il fait relativement chaud avec un hiver doux.

A LIRE :   Fouet électrique : comment le choisir ?

Étant donné que les vignobles sont exposés à un climat chaud, les vins de Bordeaux ont tendance à être moins acides, plus charnus et plus riches en saveurs de fruits mûrs et relativement plus alcoolisés. Notons que ce climat rend propice la culture du cabernet Sauvignon.

D’un autre côté, les domaines bourguignons bénéficient d’un climat tempéré et frais. Les étés sont chauds, avec des hivers très froids. Les vignerons ont souvent comme préoccupations la grêle et l’abondance de pluie. Les raisins produits alors dans cette région sont influencés par le climat tempéré. Résultat : les vins produits en Bourgogne ont tendance à être plus faibles en alcool, plus acides et présentent un corps plus léger.

La culture du vin entre Bordeaux et la Bourgogne

Pour mieux cerner les différences entre les deux types de vins, il est important de connaître la culture du vin de chacun de ces deux milieux. On le sait tous, Bordeaux a une culture du vin plus forte et plus connue que Bourgogne.

Le rendement qu’ont les vins de Bordeaux est très important, car Bordeaux produit quatre fois plus de vins que la Bourgogne. Ceci avec une grande diversité et une variété en termes de qualité et de prix. Les assemblages de Bordeaux (Assemblage de cépage) sont les vins les plus caractéristiques de cette région.

En Bourgogne par contre, on ne produit pas sur de très grandes superficies. La production est faite sur de petites parcelles et par des petites coopératives. On a donc affaire à une production ciblée. Tous les vins qui sont fabriqués viennent de seulement deux cépages. Le vin blanc bourguignon est dérivé du Chardonnay et le vin rouge est tiré du Pinot Noir.

Château et clos

Quand vous voyez la mention « château » sur l’étiquette, sachez qu’il s’agit d’un vin bordelais. Le terme château n’est pas utilisé en Bourgogne où on y préfère le terme de « clos ». Cette appellation remonte au Moyen-Âge, époque durant laquelle les moines chargés de faire le vin et les vendanges se sont rendu comptes qu’en fonction des parcelles, les vins produits avaient un goût différent. Ils ont donc délimité les parcelles produisant les meilleurs vins par des murets en pierre, ce qui a donné l’appellation de clos.

En direct de notre magazine :