3.9 C
Paris
dimanche, décembre 4, 2022

Comment puis-je me débarrasser des déchets informatiques ?

Toute personne utilisant un appareil informatique sera appelé un jour ou l’autre, et pour une raison bien donnée à s’en procurer un autre, abandonnant ainsi l’ancien. Ce-dernier fera donc office de déchet s’il ne trouve plus aucune utilité aux yeux de son propriétaire. Les déchets informatiques font partie de la grande famille des déchets électroniques. Ce sont des déchets de tout autre nature dont la gestion est différente ce ceux produits à titre ménagers ou domestiques. Comment alors s’y prendre pour se débarrasser de ses déchets informatiques dans le respect des normes écologiques et environnementales ? On vous en parle.

Qu’appelle-t-on déchets informatiques ?

Comme mentionné plus haut, les déchets informatiques font partie des déchets électroniques. Ce sont des produits numériques qui sont indésirables, ne fonctionnent pas et approchent ou sont déjà à la fin de leur vie. On peut citer les ordinateurs, les imprimantes, les disques durs, les cartouches d’encre, les cartouches laser, les toners, les rubans d’imprimantes, écrans et claviers d’ordinateurs, tablette graphique, carte mémoire, tablette graphique, câble d’alimentation, hub USB, lecteur de carte mémoires, smartphone, etc.

Est donc appelé déchet informatique, tout matériel informatique ou électronique qui a été mis au rebut. Cela inclut les articles en état de marche mais cassés donc jetés à la poubelle ou donnés à un revendeur caritatif.

La raison pour laquelle le nombre de ces déchets ne cesse de s’accroître est que les matériels informatiques et électroniques tels que les ordinateurs, les smartphones ont maintenant une durée de vie de plus en plus courte. En effet les constructeurs s’arrangent à ce que dans un nombre de mois ou d’années déterminés à l’avance, le produit perde de ses performances et de son efficacité, voire ne fonctionne plus. C’est ce qu’on appelle l’obsolescence programmée.

C’est fait dans le but d’encourager la consommation, de faire intéresser les consommateurs aux nouvelles sorties. Du coup la quantité prend le pas sur la qualité. Aujourd’hui la durée de vie d’un smartphone est d’environ 18 mois et celle d’un ordinateur est de 2 à 5 ans. Cette situation explique la quantité excessive des articles informatiques usés qui traînent dans les maisons, et certaines fois, dans les coins de rue.

Dechet informatique

Une situation qui doit interpeller tout le monde

Ce qui caractérise ces déchets et attire l’attention des associations écologiques et des gouvernements, est que ces produits informatiques de rebuts, contiennent des substances chimiques toxiques comme le plomb ou le mercure.

Raison pour laquelle la gestion de ces déchets informatiques doit être faite de façon mesurée et saine. En effet cette question a toujours taraudé l’esprit de beaucoup de personnes qui ne savent pas vraiment quelles dispositions prendre pour se débarrasser efficacement des objets informatiques qu’ils n’utilisent plus.

Comment alors se débarrasser de ses déchets informatiques ?

Vous l’aurez deviné, jeter son vieil ordinateur défaillant dans la rue n’est pas la bonne conduite à adopter pour se débarrasser de ses déchets informatiques. Plusieurs moyens existent pour cela. Vous avez le choix entre le recyclage, la revente d’occasion, le dépôt dans une zone de collecte prévue par votre commune. Essayons de voir de plus près chacune de ces options.

Le recyclage

Donner une seconde vie ou une seconde utilisation à votre laptop est l’une des meilleures manières de vous en débarrasser. Faire recycler votre matériel informatique pourrait servir à autre chose.

  • Si votre appareil est toujours fonctionnel ou réparable, vous pouvez tout simplement le faire réparer. En faisant cela vous faites prolonger sa durée de vie tout en faisant un bon geste pour l’environnement. Sinon, pensez également à en faire don à une association caritative. Vous pouvez alors le faire en apportant votre appareil à un des centres EMMAÜS le plus proche de chez vous.
  • Si votre matériel informatique n’est pas réparable et vous souhaitez donc le remplacer en vous en procurant un nouveau, c’est simple. Pensez juste à l’apporter aux distributeurs d’appareils électriques comme les supermarchés, les magasins de bricolage, les magasins spécialisés. Ces-derniers sont tenus par la législation de la reprise « 1 pour 1 ». Selon cette loi datant de 2014, ils ont l’obligation de reprendre tout équipement usagé en magasin ou à la livraison, à l’occasion si l’utilisateur veut acheter un appareil similaire neuf chez eux.
  • Mais si votre appareil ne peut plus être réparé et que vous n’en rachetez pas non plus de nouveau, que faire ? La reprise « 1pour zéro » jouera en votre faveur. Selon cette loi, vous pouvez apporter tout équipement informatique ou électronique défaillant en déchetterie et dans certains magasins mettant à votre disposition des bacs de recyclage en libre accès pour les petits équipements (moins de 25 cm de diagonale).
A LIRE :   Quelle est la meilleure coque iPhone militaire ?

Votre déchet informatique une fois amené au recyclage, en choisissant l’un des endroits cités plus haut, les professionnels du domaine sauront quel traitement lui apporter et quelle utilisation en faire.

Que faire avant de recycler votre ordinateur

On est d’accord que votre ordinateur, c’est votre vie. Attendez par là qu’il contient des informations sur vous et sur vos différentes activités. Pour cela, vous devez avoir la présence d’esprit de retirer le disque dur, de le nettoyer et de l’installer sur une autre machine. Vous pouvez aussi le détruire physiquement.

En recyclant vos déchets informatiques, vous contribuez à la protection de l’environnement. Mais le plus important est que vous sécurisez vos données personnelles. En jetant vos déchets informatiques dans la rue n’importe comment, vous vous exposez au vol et à l’usurpation de votre identité. Il suffira pour la personne peu scrupuleuse de retirer votre disque dur, votre carte mémoire et d’utiliser les informations vous concernant qui sont dessus à son profit.

La revente

Si vous voyez que votre ordinateur ou votre disque dur ne marche pas comme vous le souhaiteriez, et que vous envisagez en acheter un autre plus performant, pensez à le revendre d’occasion au lieu de le jeter. Différentes plateformes de vente d’occasion existent maintenant. Vous avez par exemple EBay ou Leboncoin.

Utiliser les zones de collecte prévue par votre commune

Plutôt que de jeter vos déchets informatiques à n’importe quel endroit, veillez à les déposer dans une zone de collecte prévue à cet effet par votre ville.

En bonus,

Comment faire de l’argent avec nos déchets informatiques ?

En direct de notre magazine :