6.1 C
Paris
jeudi, décembre 1, 2022

Quand doit-on porter un vêtement haute visibilité ?

Les vêtements de haute sécurité haute visibilité (aussi appelés VSHV) sont des habits que les travailleurs doivent porter dans des environnements à risque pour être mieux vus par le monde extérieur. Ils sont conçus pour augmenter la visibilité des travailleurs.

Parmi les environnements à risque les plus fréquents, on compte les chantiers routiers et ferroviaires.

Les VSHV sont fabriqués à partir de matériaux réfléchissants qui renvoient la lumière et permettent aux travailleurs d’être vus de loin. Ils se déclinent sous plusieurs types et formes : vestes, blousons, parkas, salopettes, combinaisons, gilets etc…

3 situations où il vous sera nécessaire de porter un vêtement haute visibilité.

Pour maximiser sa sécurité au travail ou sur un lieu d’accident, vous devrez envisager de porter un vêtement haute visibilité dans les 3 cas de figure suivant :

Au cœur ou à proximité de la voie publique

Si vous travaillez sur ou aux abords d’une zone de circulation routière, vous serez dans l’obligation de vous vêtir d’un vêtement de signalisation. C’est notamment le cas pour les travailleurs en voirie, canalisations, chargement / déchargement de camions etc… D’autres activités le préconiseront. Il faudra lire toutes les règles inhérentes à votre fonction ou votre métier.

Au cours d’un dépannage, d’un premier secours sur route

Il se peut que vous tombiez en panne sur la route ou que vous soyez dans une situation où vous devrez porter assistance à autrui. Dans ce cas précis, vous devrez avertir de votre présence par le port d’un vêtement de signalisation.

Au cours de l’exercice d’un métier à risque

Comme déjà abordé précédemment, certains métiers réclament d’être vêtu par ce type de vêtement. Il faudra donc se renseigner et lire toutes les dispositions réglementaires inhérentes à l’exercice de votre métier. En fonction de ces éléments réglementaires, vous saurez quel type de vêtement haute visibilité sera adapté à votre fonction.

Bon à savoir, le vêtement de sécurité s’adapte aux saisons :

  • l’hiver, vous pourrez privilégier des vêtements haute visibilité chauds comme un pantalon épais, un sweat et une parka ou un blouson. Il existe une version imperméable de chaque vêtement.
  • l’été, vous pourrez privilégier un tee shirt haute visibilité avec un pantalon conçu dans un tissu plus léger.

Quel est le vêtement haute visibilité le plus connu ?

Le vêtement HV le plus connu est le gilet réfléchissant. Ce gilet haute visibilité est très fréquemment porté aux bords des routes par des travailleurs du BTP, des agents autoroutier, le personnel ferroviaire et aéroportuaire, des agents communaux, des agents de voiries.

Ce gilet haute visibilité est obligatoire dans certaines conditions. Il sauve chaque année de nombreuses vie grâce à ses bandes rétro réfléchissantes.

Ce vêtement est communément appelé gilet de signalisation (le fameux gilet jaune).

Le port du gilet de signalisation est il obligatoire ?

Comme le prévoit le code de la route, le gilet réfléchissant haute visibilité est obligatoire dès lors que l’on se trouve sur la chaussée à proximité d’une route de nuit. Ce sera également le cas de jour si vous êtes victime d’une panne ou d’un accident sur un route ou un autoroute.

Ce gilet fluorescent doit être porté pour avertir et prévenir de votre présence. Vous éviterez ainsi tout risque de collision ou accident.

A noter : Depuis le 1er juillet 2008, il est obligatoire de porter un gilet haute visibilité dans toutes les situations où la sécurité des usagers sur route est compromise. Il faut donc le porter sur la chaussée, sur le trottoir, mais aussi dans les parkings souterrains et sur les pistes cyclables si la situation le demande.

Attention : si vous partez en vacances à l’étranger, il faudra absolument vérifier le caractère obligatoire du gilet fluorescent aux bords des routes.

A LIRE :   Quelle aide pour achat de voiture hybride d’occasion ?

Quelles sont les différentes classes de vêtement haute visibilité ?

On dénombre 3 classes différentes :

  • si vous êtes en plein milieu d’un axe de circulation routière, il faudra opter pour des vêtement visibilité classe 3 (parka, pantalon, veste, blouson)
  • si vous êtes à l’écart tout en restant à proximité d’une route, il faudra opter pour un vêtement haute visibilité classe 2 (polo, chasuble, gilet)
  • si vous êtes dans une zone où le risque est modéré, il faudra opter pour un vêtement de signalisation classique classe 1 (exemple baudrier)
  • si vous êtes dans une zone où le risque est faible, le port d’un brassard ou d’un harnais pourra suffire à signaler votre présence.

Vous l’aurez compris, plus la classe est élevée :

  1. plus le niveau de visibilité est élevé
  2. plus la surface de tissu fluorescent et rétroréfléchissant devra être importante sur le vêtement.

Pour vous situer, à titre d’exemple :

  • les personnes travaillant au bord des autoroutes, ou d’une voie ferrée portent un vêtement HV classe 3
  • les agents communaux et voiries un vêtement HV classe 2
  • sur les chantiers, le personnel BTP porte un simple baudrier classe 1

Quelles sont les caractéristiques d’un vêtement haute visibilité ?

Les vêtements haute visibilité doivent obéir à certaines caractéristiques et exigences. Toutes dépendent de la norme ISO 20471.

Par exemple, un vêtement HV classe 3 doit obligatoirement :

  • couvrir intégralement le buste,
  • être équipé de manches et de jambes longues pourvues de bandes rétroréfléchissantes.

Un vêtement HV doit également présenter :

  • du tissu haute visibilité sur chaque côté de l’habit.
  • des bandes réfléchissantes doublées et espacées de 5cm sur les manches longue d’une veste de travail.

Quelle couleur choisir pour votre vêtement haute visibilité ?

Les couleurs haute visibilité sont régies par la norme EN 20471. Elles sont au nombre de trois différentes : le jaune, l’orange et le rouge.

3 Conseils pour porter un vêtement haute visibilité efficacement.

Attention à ne pas l’abîmer.

Pour porter son vêtement haute visibilité avec efficacité, il faudra veiller à ne pas le détériorer. En effet, si la surface réfléchissante est abîmée, elle n’aura plus aucun effet sur les automobilistes et ne constituera plus une protection efficace. Il faudra donc éviter tout contact avec des produits chimiques, des solvants ou encore de l’huile.

Attention au nettoyage

Il faudra bien respecter les instructions de lavage et d’entretien sans quoi vous risquez de détériorer les surfaces réfléchissantes et fluorescentes de l’habit. Le recours à un professionnel du lavage peut être nécessaire pour certains cas. Il faudra donc bien se renseigner avant d’envisager le nettoyage du vêtement de sécurité.

Attention à ne pas couvrir les zones réfléchissantes et fluorescentes.

Pour porter efficacement le vêtement de sécurité, vous devez veiller à ne pas le couvrir avec d’autres vêtements, accessoires ou objets. Les zones réfléchissantes et fluorescentes doivent être entièrement visibles pour que le vêtement soit efficace. Attention aux écharpes, brassard, parapluie… Assurez vous de ne pas perturber ce à quoi sert l’habit que vous portez.

Voilà vous savez absolument tout sur les règles, conseils et sur l’obligation ou non de porter un vêtement de sécurité haute visibilité. Si un oubli a été constaté, n’hésitez pas à nous envoyer un message, nous nous ferons un plaisir de compléter l’article.

En direct de notre magazine :